Selon le gouvernement tibétain en exil, le 13e dalaï-lama, de retour au Tibet, réaffirma l'Indépendance du Tibet le 14 février 1913 par une proclamation[6] destinée à être affichée et conservée dans chaque district du Tibet[7]. Contrairement aux régions administratives spéciales (Macao et Hong Kong), mais à l'instar des autres régions autonomes, la région autonome du Tibet (Xīzàng) ne dispose pas d'un drapeau spécifique. Tibetans were not a unified people throughout history and the concept of a sovereign state in the modern sense never existed in the minds of Tibetans before the Chinese invaded Tibet in the 1950s. », le dalaï-lama se serait contenté de répondre : « Nous avons un drapeau de l'armée ». Quelques mois plus tôt, au printemps 1950, le même Harrer rapportait que le gouvernement tibétain, devant les menaces d'intervention de Pékin, s'était mis à lever de nouvelles troupes et à organiser exercices et parades militaires, « le dalaï-lama en personne bénissant les nouvelles couleurs de l'armée »[29]. Drapeau du Tibet Le drapeau du Tibet ou drapeau tibétain, aussi appelé drapeau au(x) lion(s) des neiges, fut l'emblème officiel du gouvernement du Tibet à partir de 1916. Le site reproduit le joyau tourbillonnant tel qu'on le trouve sur le drapeau tibétain de 1920 et 1925 et certains anciens drapeaux tibétains[75]. Nous utilisons des cookies sur ce site à des fins d'analyse du trafic et pour améliorer votre expérience utilisateur. Savdana propose un grand choix de deco du Nepal. Ce dernier arborait deux lions des neiges sur une montagne blanche[25] ». Il y est présenté comme le symbole de l’identité et la culture tibétaines[12]. Symbole de cette identité, le drapeau du Tibet a été brandi par des Tibétains au cours de manifestations depuis plusieurs dizaines d’années dans différentes régions à population tibétaine, aussi bien dans la région autonome du Tibet que dans le Kham et l’Amdo, en dépit des lourdes peines de prison qu'ils subissent[102]. Également connu sous le nom le gouvernement tibétain en exil. Le drapeau du Tibet a été adopté en 1912. Tibet was invited to send a delegation; their flag was flown along with those of other nations; and the maps used indicated that Tibet was separate from China. Selon Dundul Namgyal Tsarong de nouveaux uniformes et drapeaux militaires conçus et approuvés par le dalaï-lama furent fabriqués à l'hiver 1916[9]. Italiano: Bandiera del Tibet. This letter must be posted and proclaimed in every district of Tibet, and a copy kept in the records of the offices in every district. Selon le livre Chiens de la Chine et du Japon dans l'art et la religion de V. W. F. Collier, les attributs des lions proviennent d’incidents de la vie de Bouddha[80]. A full list is available. En 1960, la Commission internationale des juristes[92] estime que « de 1913 à 1950, le Tibet a démontré son existence en tant qu'État, tel que le conçoit le droit international » (« Tibet demonstrated from 1913 to 1950 the conditions of statehood as generally accepted under international law »[93],[94],[95]. Plan du site. « Cette condamnation força la partie indienne à dire : "Nehru invite en son nom les délégués concernés à participer à la conférence : il n'y a aucun délégué officiel". Since the conference was not government-sponsored, these actions had no diplomatic significance. Flag of Tibet {{PD-OpenClipart}} Category:SVG flags Category:Flags of China: File usage. Le gouvernement chinois publie régulièrement des livres blancs sur le Tibet. Et Phuntsok Wangyal d'ajouter : « Sur le plan technique, il avait raison »[5],[31]. De même, des représentants tibétains siégèrent à l'Assemblée nationale de 1946, convoquée par le gouvernement national de Nankin[55]. Depuis 1959, le drapeau tibétain est interdit en République populaire de Chine, laquelle le considère comme le symbole d'une revendication séparatiste ou indépendantiste[87],[88]. Selon l'écrivain et journaliste Claude Arpi, directeur du pavillon tibétain d'Auroville, le drapeau du Tibet leur fut remis par un messager du Kashag à la vallée de Chumbi et ils le hissèrent durant la conférence comme demandé[42]. Le numéro de septembre 1934 de la revue National Geographic, consacré aux caractéristiques de drapeaux de nombreuses nations du monde, comportait le drapeau tibétain décrit ainsi : « Avec sa montagne de neige imposante, devant laquelle se tiennent deux lions des neiges combattant pour une gemme flambante, le drapeau du Tibet est un des plus distinctifs de l'Orient[12]. Ce que Rédacteur Tibet appelle « drapeau du Tibet » est celui d'un Tibet historique (1912-1950) dont l'indépendance était de facto mais non de jure et qui n'était reconnue d'aucun pays et encore moins de la Chine (pour faire une comparaison, personne ne s'aviserait aujourd'hui de qualifier le drapeau blanc à fleur de lys de la Monarchie française de « drapeau de la France »). Le 13e dalaï-lama dessina un projet, annoté afin d'en expliquer le symbolisme lié aux lions des neiges, à l'épée de la sagesse et aux bannières de la victoire. Aoki (Bunkyo), who was in Tibet from 1912 to 1916, (...) is reputed to have had a hand in the design of the Tibetan flag. Ce drapeau fut dessiné par le XIIIe Dalaï Lama.Il est devenu l'emblème officiel du gouvernement du Tibet politique en 1916. Drapeau Tibet Le drapeau du Tibet fût dessiné par le XIIIème Dalaï Lama au début du 20ème siècle, à partir des drapeaux traditionnels des régiments tibétains et constitue la bannière officielle du Tibet. They are stamped with the emblems of Tibet - mountains and lions, which also appear on postage stamps, beside the rising sun » (p. 112). Dans son livre blanc[54] intitulé Tibet – Its Ownership and Human Rights Situation publié en 1992, le Conseil d’État de la République populaire de Chine rappelle que la constitution de 1912 disposait que le Tibet faisait partie intégrante de la République de Chine. Il a été condamné à 7 ans de prison[105]. Le drapeau du Tibet, créé par le 13e dalaï-lama en 1916, a été proscrit par la République populaire de Chine en 1959, neuf ans après l'intervention militaire chinoise. Selon les sources officielles chinoises, la tentative des Britanniques de faire figurer le Tibet comme pays indépendant sur la carte de la Asie dans la salle de conférence et parmi les drapeaux des différents pays entraîna une protestation solennelle de la part de la délégation chinoise, ce qui obligea les organisateurs à rectifier le tir[45],[46]. Cependant aujourd'hui, ce drapeau est très majoritairement employé pour désigner le Gouvernement tibétain en exil (sens majoritaire). », A Communion of Subjects: Animals in Religion, Science, and Ethics, Tibetan flag brings together several symbols, Report of Austrian Delegation of Legal Experts to China and Tibet (1992), Secretary for Security talks about crime situation, ICJ Report on Tibet and China (excerpt) (1960), « Un drapeau pour le Tibet. It has, in its various incarnations down the centuries, become a part of the Tibetan identity. Les montagnes en arrière-plan représentent l’inviolabilité du territoire, et la sphère entourée de flammes à côté des pattes du lion montre la volonté du dalaï-lama de défendre le Tibet contre les ennemis. De son côté, le fondateur du Parti communiste tibétain, Phuntsok Wangyal (cité par Melvyn Goldstein), rapporte qu'en 1952, l'un des deux premiers ministres en exercice de l'époque, Lukhangwa, avait affirmé que le drapeau « n'était pas du tout un drapeau national, mais plutôt le drapeau des militaires tibétains ». Le « drapeau au(x) lion(s) des neiges » fut tout d'abord un drapeau militaire, en usage dans les régiments tibétains lorsque le pays connut une indépendance de facto entre 1913 et 1951, du fait de l'effacement de la Chine en proie à l'invasion et à la guerre civile[2]. Plusieurs prototypes furent réalisés, et l'un fut approuvée[14]. Selon Roberto Breschi, le drapeau au lion des neiges (singulier) devint drapeau aux lions des neiges (pluriel) à partir du milieu des années 1930 : le lion unique céda la place à deux lions affrontés comme dans le drapeau actuel, les seules différences (légères) d'avec ce dernier ne concernant que le tracé et les proportions[20]. Deux lions des neiges, à la crinière de fe… Un film tourné au Tibet entre juin et septembre 1933 par l'agent britannique Frederick Williamson (en) montre des soldats tibétains présentant les armes et défilant dans la cour d'une caserne sous le drapeau aux lions des neiges, reconnaissable à son soleil et ses rais rouges et bleus. Français : Drapeau du Tibet. Phuntsok Wangyal rapporte également que lorsqu'il quitta le Tibet en 1958 pour se rendre en Chine, le drapeau national de la Chine était porté en même temps que le drapeau militaire par l'armée tibétaine[5]. Il représente un mouvement descendant (bleu) du pôle céleste à la manifestation terrestre (ou de l'esprit au corps), et un mouvement ascendant (jaune) d'un pôle terrestre, du monde de manifestation, au non-manifesté (ou du corps à l'esprit). Dans sa description de la voie de Shambhala, Chögyam Trungpa (1939 - 1987) décrit le lion des neiges comme le symbole de la vivacité, l'une des quatre dignités[83]. Comme les délégués n'avaient pas de drapeau, l'attaché commercial de l'ambassade britannique Hugh Richardson en manda un auprès du Kashag, lequel envoya un drapeau militaire comportant la représentation du lion des neiges (situation qui a amené les historiens chinois Wang Jiawei et Nyima Gyancain à se demander comment un drapeau de l'armée pouvait bien servir de drapeau national à la suggestion d'un étranger ?)[41]. He also helped design the Tibetan National Flag by adding to traditional Tibetan symbols a rising sun surrounded by rays. La même revue avait fait paraître, en 1917, un premier numéro consacré aux drapeaux du monde mais celui du Tibet n'y figurait pas. Si le pays avait été un vrai pays, le drapeau avec le lion des neiges aurait pu se voir souvent au Palais du Potala où en d'autres endroits très proéminents. Selon Alfred P. Rubin, il affirma simplement que la relation prêtre-protecteur (mchod-yon) entre les dalaï-lamas et les empereurs chinois s'était éteinte du fait de la fin de l'empire[8]. L'origine du drapeau national tibétain remonte au 7ème siècle, durant le règne du grand empereur Songtsen Gampo. Une photographie du nouvel étendard se trouve en annexe à la dépêche No 78 du 28-8-1920 de Chengdu à Paris (Archives diplomatiques de Nantes, carton Pékin 238) ». Dans le même essai, écrit au moment des troubles au Tibet en 2008, le chercheur, drapeau officiel de la République populaire de Chine, drapeaux de la marine et de l'armée de terre japonaises, drapeau des « Cinq ethnies dans une même union », associations luttant pour l'autonomie ou l'indépendance du Tibet, The Snow Lion and the Dragon - China, Tibet, and the Dalai Lama, Proclamation Issued by His Holiness the Dalai Lama XIII (1913), “All that Glitters is Not Gold”: Tibet as a Pseudo-State, Russian and Japanese involvement with Pre-Communist Tibet. Cette conversation fut retranscrite par Phuntsok Wangyal, désireux d'en laisser un témoignage, alors qu'il était emprisonné[5]. Avec la langue et le territoire commun il est, entre autres, un des éléments constitutifs d'une nation. En 1912, sous la présidence de Yuan Shikai, un édit déclara que le Tibet, la Mongolie et le Xinjiang étaient sur le même pied que les provinces de la Chine proprement dite et faisaient partie intégrante de la République de Chine. cou47 Y participèrent Teiji Tsewang Rigzing Sampho et Khenchung Lobsang Wangyal, deux délégués du Tibet[12]. Résultat : le fossé culturel et social entre les Tibétains de l'intérieur et ceux de l'extérieur est profond[107]. Florence Ayscough (1878-1942) décrit les lions de pierre de Chine comme des lions lamaïques ou chiens de Fo. ». Le premier drapeau militaire ou officiel se serait inspiré d'une part de motifs de drapeaux tibétains antérieurs et d'autre part de motifs de drapeaux japonais. En 1951, le drapeau tibétain flottait sur les casernes de l'armée tibétaine, et le premier ministre Lukhangwa, selon le site du groupe Tchousi Gangdroug, avait refusé que le drapeau chinois soit hissé à sa place[35]. Symbole d'une revendication séparatiste ou d'une liberté d'expression ? Chaque signe évoquant un Drapeau du Tibet, le respect des Droits de l'Homme au Tibet, ou simplement le mot Tibet est déjà un acte politique en soi, au regard des gouvernements: INTERDIT en CHINE et au Tibet, CONDAMNE TEMPORAIREMENT en FRANCE pendant les visites d'officiels chinois. All through the winter, preparations were underway: new uniforms and Tibetan military flags, which had been designed and approved by His Holiness, were made. Faisant partie intégrante de la République populaire de Chine, la Région autonome du Tibet (Xīzàng) a pour drapeau le drapeau officiel de la RPC — le drapeau rouge aux cinq étoiles[63]. Les autres bandes représentaient les autres ethnies, à savoir les Hans (rouge), les Mandchous (jaune), les Mongols (bleu), les Ouïghours (blanc). Cette organisation politique gère les réfugiés tibétains à l’étranger. More than 100 pages use this file. Drapeau 120x80 cm, 10 € [ 1] sur place (ouvert de lundi à vendredi, de 09h30 à 18h00) ou 15 € par la Poste. Le drapeau officiel de la République populaire de Chine y est en usage. Au 7 e siècle vivait le roi Songtsen Gampo. Notre boutique propose aussi des drapeaux nationalistes. Après le renversement de la dynastie mandchoue des Qing par la révolution chinoise de 1911, Sun Yat-sen annonça, dans son discours inaugural comme premier président de la République de Chine en 1912, « l'unification des peuples han, mandchou, mongol, hui et tibétain[56] ». Selon Melvyn C. Goldstein, à la fin du XVIIIe siècle, le gouvernement Qing, après avoir défendu le Tibet contre l'invasion népalaise, adopta une résolution en 29 points intitulée « Vingt-neuf règles pour mieux gouverner le Tibet[4] ». Drapeau du Tibet à main - 10,2 x 15,2 cm - Drapeaux tibétains avec bâton - 10,2 x 15,2 cm. Note 1 : Il ne s'agit pas de l'actuel drapeau utilisé par les Tibétains en exil. sont issus de répertoire royaliste de la prêtrise lamaïste »[85]. Une autre photographie des deux drapeaux est reproduite dans le livre de Martin Brauen, Les dalaï-lamas : les 14 réincarnations du bodhisattva Avalokitesvara[28]. Le drapeau tibétain ou drapeau du Tibet a été crée en 1912 par le 13e Dalaï Lama à partir des différents drapeaux utilisés par les régiments tibétains. Le drapeau du Tibet ou drapeau Tibétain, aussi appelé drapeau au (x) lion (s) des neiges, fut l'emblème officiel du gouvernement du Tibet à partir de 1916. Le drapeau du Tibet ou drapeau tibétain, aussi appelé drapeau au lion des neiges, fut l'emblème officiel du gouvernement du Tibet à partir de 1916. Patch brodé du drapeau du Tibet. Il est aujourd'hui l'emblème du gouvernement tibétain en exil. This promising decade for Japanese-Tibetan relations was to come to nothing after Count Otani was disgraced in 1914. sembra che da circa il 1912 al 1920 fosse sporadicamente alzata la vecchia bandiera imperiale cinese, « Les troupes vont parader derrière le premier drapeau national (1) dont le symbolisme clame haut et fort la puissance du lion des neiges, le Dalaï Lama : il rugit sous le soleil, la lune et les étoiles qui, seuls, le dominent, devant de puissantes montagnes qui sont autant de remparts protégeant le Tibet de toute agression étrangère. », After returning to Lhasa, the Thirteenth Dalai Lama issued a proclamation reaffirming the independence of Tibet on 14 February 1913. En intérieur ou en extérieur, le Drapeau du Tibet aux couleurs vives est parfait en toute occasion. Drapeau de la marque AZ FLAG : Le drapeau de table du Tibet 1920-1925 de la marque AZ FLAG est réalisé en polyester de haute qualité et comporte un socle et une hampe en plastique noir. Cependant, si le drapeau tibétain est un emblème national du Tibet, il ne se résume pas à cela. – le joyau que ti… La conférence plénière se tint à Purana Qila, 32 délégations étaient présentes, chacune sur une estrade, avec une plaque portant le nom de son pays, et un drapeau national[42],[43]. Selon Warren W. Smith Jr, historien du droit et animateur au service tibétain de Radio Free Asia[100], la politique de la Chine a pour objectif de faire disparaître le concept d’une identité nationale tibétaine par l’assimilation culturelle[101]. Certains auteurs voient, à la place du « joyau tourbillonnant bicolore » entre les deux lions des neiges, le symbole du yin et yang du taoïsme (ou tai chi). Drapeau du Tibet. The following list shows the first 100 pages that use this file only. The Role of the Shambhala Legend, Japanese agent in Tibet: My Ten Years of Travel in Disguise, Le Guichet du Savoir> Questions / Réponses> Les drapeaux tibétains, Dalai Lama visited pro Tibet event in Berlin, Chap. Autocollant Drapeau Tibet. Dans sa biographie du dalaï-lama, publiée en 2003, Patricia Cronin Marcello affirme que si les organisateurs ne retirèrent pas le drapeau de la table de la délégation tibétaine, par contre ils enlevèrent la carte, ce qui non seulement témoignait de l'influence accrue de la Chine mais augurait peut-être de la position future de l'Inde sur le Tibet[50]. (..) Les drapeaux étaient le signe de la présence du monarque[26] ». Réf. Les organisateurs de la conférence firent une déclaration indiquant que les délégués tibétains avaient été invités par Jawaharlal Nehru en son nom personnel[48],[49]. », « Le côté dépourvu de bordure jaune représente l'ouverture du Tibet à la pensée non bouddhiste, Tibet demonstrated from 1913 to 1950 the conditions of statehood as generally accepted under international law, China was deeply absorbed in internal issues and conflicts and too weak to challenge the Dalai Lama, « Chaque pays du monde hisse son drapeau national à l'endroit le plus proéminent de la capitale. Several monks of the monastery were detained in the monastery which has since been completely locked down. Des relations directes entre le Tibet, la Perse et l'Inde ont cependant existé. De même, le drapeau tibétain n'est pas interdit à Taïwan[91]. Ainsi, le roi du Tibet Trisong Detsen (704 - 797) développa des échanges commerciaux avec ces deux pays[81]. Interdit par la Chine en 1959, il est aujourd'hui devenu le symbole du gouvernement tibétain en exil. Le livre blanc souligne également que les Tibétains envoyèrent des représentants à l'Assemblée nationale de la République de Chine de 1931 qui réaffirma l'appartenance du Tibet à la République de Chine. Avec le Drapeau du Tibet, soyez prêt pour célébrer une occasion spéciale, faire la Elles représentent aussi le dieu rouge Chamsing et le dieu bleu Maksorma (R. Tung tient ces informations de l'ancien ministre Shakabpa)[74]. En 2008, un éditeur tibétain âgé de 80 ans, Paljor Norbu, a été accusé d'avoir imprimé des « documents interdits » par le gouvernement, dont le drapeau du Tibet. L'origine du drapeau national tib tain remonte au 7 me si cle, durant le r gne du grand empereur Song Ts n Gam Po. Lung est l'énergie vitale qui est partout. L'incorporation de ce motif serait due à un prêtre bouddhiste japonais, Aoki Bunkyo, qui séjourna de 1912 à 1916 au Tibet où il représentait, ainsi que Tada Tokan, le comte Ōtani Kōzui[15]. En 1911, la dynastie mandchoue des Qing fut renversée et les Tibétains expulsèrent du Tibet les forces mandchoues restantes. Il est le symbole de la prospérité ainsi que de la liberté sociale et spirituelle équitablement partagées par tous les habitants du Tibet », « Sur les versants de la montagne se tiennent fièrement deux, « Entre les deux lions, il y a un joyau coloré composé de deux parties inextricablement enchâssées l'une dans l'autre. Dans de nombreux monastères du bouddhisme tibétain construits en exil, le drapeau du Tibet est souvent visible. Mao Zedong aurait répliqué en ces termes « Ce n'est pas un problème. The Tibetan national flag is not an exile Tibetan invention. Pas de commentaire de client pour le moment, Envoyer  Deux grands lions des neiges en pierre gardent l'entrée du palais du Potala. Créé par le 13 dalaï-lama et interdit par les autorités chinoises en 1959, c'est aujourd'hui le drapeau du gouvernement tibétain en exil, installé à Dharamsala en Inde. (...) The flags denoted the presence of the ruler. Pour Jamyang Norbu, qui puise dans une biographie de Dasang Damdul Tsarong la date de 1916 comme date de création du drapeau[53], celui-ci était trop récent et trop peu connu pour y figurer[1]. Il n’y avait en effet pas de lions en Chine et leur représentation dans la religion et l’art vient d’Asie centrale. Certains membres de l'Armée populaire de libération n'y voyaient pas d'inconvénient, estimant qu'il s'agissait d'un emblème purement militaire ; d'autres étaient d'avis que le Tibet, n'étant pas un pays indépendant, ne pouvait ni ne devait avoir de drapeau qui lui soit propre. Il en voulait « pour preuve » le fait « que ce drapeau n'avait jamais flotté sur un quelconque bâtiment public tibétain ». Ils affirment la souveraineté du Tibet. nevertheless, the Chinese ambassador in New Delhi protested. Une photo de l'armée tibétaine accompagnée du drapeau aux lions des neiges à Lhassa en 1952 figure dans le livre de Melvyn C. Goldstein, A Tibetan revolutionary: the political life and times of Bapa Phuntso Wangye, à la page 175[5]. Les bords sont renforcés et cousus pour une résistan…Voir la présentation En témoignent les rayons rouges qui représentent les six tribus tibétaines originelles. Le drapeau du Tibet ou drapeau tibétain, aussi appelé drapeau au lion des neiges, fut l'emblème officiel du gouvernement du Tibet à partir de 1916. Oppression and Opposition, dans Four Rivers, Six Ranges, Secret Tibetan military force raises stakes in India-China clash, une brève description physique et des photographies, Le statut du Tibet de Chine dans l'histoire, Conseil des affaires de l'État de la République populaire de Chine, Historic and Iconographic Aspects of the Protective Deities Srung-ma dmar-nag, « Particles and Waves - Countries divide into binary chakra orientations & so does the individual & so does the family & so does the world », « Le symbole du “Yin-yang” sur les enseignes de l'Empire romain ? Il connut un usage officiel en 1947 lors d'une conférence panasiatique organisée par des représentants du mouvement pour l'indépendance de l'Inde et figura parmi les « drapeaux nationaux du monde » (voir infra) dans la revue National Geographic en 1934. Elle révisa toutefois la carte de l'Asie. A photograph of the flag taken ca. – les 2 lions des neiges représentent le gouvernement religieux et laïc à la fois. Aoki Bunkyo y traduisit des manuels militaires en tibétain et aurait participé à l'élaboration du drapeau[16],[17]. fête ou afficher votre originalité, à partir de 13,80 € ! Seul, ou accompagné d’autres Drapeaux-pays-asie, il sera du plus bel effet. Créé par le 13e dalaï-lama et interdit par les autorités chinoises en 1959, c'est aujourd'hui le drapeau du gouvernement tibétain en … Il aurait été en possession d'un drapeau et de tracts politiques. Il affirme aussi que lors d’une conversation en 1955 avec le 14e dalaï-lama, Mao Zedong avait approuvé l'usage du drapeau comme drapeau national tibétain, à la condition qu'il soit utilisé conjointement avec le drapeau national chinois. Articles supplémentaires: Patch du drapeau du Royaume Uni; En mémoire de… POW MIA; Patch brodé pour HA Paintball; Patch pour le ministère de la Sécurité publique de Fairleigh; Partant du principe qu'un drapeau militaire est une nécessité pour l'entraînement quotidien d'une armée, le gouvernement central des Qing approuva l'adoption du « drapeau au lion des neiges » comme drapeau militaire du Tibet[5]. Pour l'historien américain Tom Grunfeld, comme cette conférence non officielle n'était pas parrainée par le gouvernement, la présence du drapeau et de la carte n'avait aucune importance diplomatique »[44]. Le corps de l'animal est blanc tandis que sa crinière, sa queue et ses boucles sur les pattes sont bleues ou vertes. Aoki Bunkyo, a Japanese Buddhist priest, translated Japanese army manuals into Tibetan. Le petit drapeau de bureau tibétain ancien proposé ici mesure 21x14cm. Voici donc les principaux symboles de ce drapeau: – le soleil et ses rayons représentent la liberté, l’accomplissement spirituel et matériel et la prospérité que possède le peuple tibétain. Écrit par Gilbert Hovey Grosvenor et William J. Showalter, l’article montre une reproduction du drapeau du Tibet identique à sa version actuelle[52]. Pour Claude Arpi, cette conférence démontre qu'en 1947 les dirigeants indiens du gouvernement intérimaire de l'Inde reconnaissaient le Tibet comme indépendant[42]. on April 12, 1912, the new Chinese republic headed by Yuan Shikai issued an edict that declared Tibet, Mongolia, and Xinjiang on equal footing with the provinces of China proper and as integral parts of the republic. Le titre de la section de l’article où le drapeau du Tibet apparaît est Drapeaux de nombreuses nations, et la page est notée Drapeaux nationaux du monde[51].